Hérault: Un trafic présumé d’héroïne démantelé par les gendarmes entre la France et l’Espagne

ENQUETE Onze personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue par les gendarmes

N.B.

— 

Illustration de gendarmerie.
Illustration de gendarmerie. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Au terme d’une longue enquête, les gendarmes de Montpellier et la Guardia civil de Catalogne ont démantelé un vaste trafic présumé d’héroïne entre l’Hérault et l’Espagne.

Selon Midi Libre, la drogue, en provenance d’Afghanistan, était acheminée en Espagne, où elle était « travaillée », avant d’être exportée dans l'Hérault,​ à Frontignan et Florensac, et dans l’Aude, du côté de Narbonne. Les stupéfiants étaient ensuite revendus à des particuliers, une centaine d’entre eux a été identifiée par les enquêteurs.

300.000 euros d’avoirs criminels saisis

Ces dernières semaines, onze individus ont été arrêtés et mis en examen, dont deux Espagnols et neuf Français.

Les gendarmes ont saisi 12 kg d’héroïne, ainsi que 1,5 kg de cannabis et 200 g de cocaïne saisis. Environ 300.000 euros d’avoirs criminels ont également été saisis.