Lot-et-Garonne: Un enfant de 5 ans accusé d’agressions sexuelles sur trois petites filles

AGEN Une plainte a été déposée et l’enquête et en cours. En attendant, l’agresseur présumé a été déplacé dans une autre école

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Illustration: Des enfants dans une salle de classe.
Illustration: Des enfants dans une salle de classe. — FREDERICK FLORIN / AFP

Un petit garçon de 5 ans est accusé d’avoir agressé sexuellement trois de ses petites camarades de classe, à l’école maternelle de Lafox, près d’Agen, dans le Lot-et-Garonne. D’après nos confrères de La Dépêche du Midi, les faits auraient eu lieu entre la fin mars et le début du mois d’avril.

Une des trois familles de victimes présumées a déposé plainte le 26 mars. Depuis, l’enquête est toujours en cours. En attendant, l’agresseur présumé a été placé à titre provisoire dans une autre école, à quelques kilomètres de là. Les trois fillettes ont pu être entendues par les enquêteurs.

La question de la « conscience de l’interdit »

Une cellule de soutien psychologique a été mise en place par l’inspection académique locale. Aussi, le maire de la commune a organisé une rencontre entre les parents des victimes et de l’agresseur présumé.

Les cas d’agressions sexuelles entre enfants ne sont pas si exceptionnels. Le site Madmoizelle avait exploré ce thème. Dans des cas avec de si jeunes enfants, c’est la question de la « conscience de l’interdit » qui compte, expliquait au site Catherine Brault, avocate de l’antenne des mineurs du barreau de Paris.

Si les condamnations sont évidemment différentes pour les mineurs, la loi ne reconnaît pas de limite d’âge au niveau de la responsabilité. « La capacité de discernement, la capacité de comprendre les conséquences de ses actes » est prise en compte, indiquait encore Catherine Brault.