Un palace parisien braqué, le préjudice estimé à environ 350.000 euros

ENQUETE Les malfaiteurs, armés et cagoulés, ont dérobé des bijoux et des vêtements avant de prendre la fuite à bord d’une voiture retrouvée carbonisée

Thibaut Chevillard

— 

L'enquête a été confiée à la brigade de répression du banditisme (illustration)
L'enquête a été confiée à la brigade de répression du banditisme (illustration) — Mehdi Fedouach afp.com

Un braquage cinq étoiles. Dans la nuit de mercredi à jeudi, plusieurs malfaiteurs, cagoulés et gantés, ont fait irruption dans le hall de l’hôtel Peninsula, situé à deux pas de l’Arc de Triomphe, à Paris, apprend 20 Minutes de sources concordantes. L’un d’eux a mis en joue les employés avec son arme tandis qu’un complice s’attaquait avec une hache à quatre présentoirs contenant des bijoux et des vêtements. Selon nos informations, ils se sont notamment emparés de bijoux Boucheron et Van Cleef and Arpels.

Aucun coup de feu n’a été tiré

Le préjudice est estimé pour l’instant à entre 350.000 et 400.000 euros. D’autres membres de l’équipe les attendaient à l’extérieur à bord d’une voiture qui a été retrouvée carbonisée plus tard dans les Hauts-de-Seine, à Neuilly-sur-Seine. Aucun coup de feu n’a été tiré et aucun blessé n’est à déplorer. « Il s’agit sans doute d’une équipe aguerrie », souffle à 20 Minutes une source policière. Le parquet de Paris a ouvert une enquête du chef de vol avec arme, confiée à la BRB (brigade de répression du banditisme).