Brest: Après une permission, il revient à la prison avec du cannabis dans les poches

FAITS DIVERS L’homme a été condamné à cinq mois de prison supplémentaires

J.G.

— 

Illustration d'un surveillant de prison, ici au sein de l'établissement pénitentiaire de Brest, dans le Finistère.
Illustration d'un surveillant de prison, ici au sein de l'établissement pénitentiaire de Brest, dans le Finistère. — Fred Tanneau / AFP

Alors qu’il rentrait de permission, un détenu de la maison d’arrêt de Brest s’est fait coincer mardi soir par les agents de la pénitentiaire avec 50 grammes de résine de cannabis dans les poches, rapporte Le Télégramme. Transporté au commissariat, l’individu s’est ensuite énervé et a insulté un fonctionnaire de police sous prétexte qu’il n’avait pas le droit de fumer dans les locaux.

Le Brestois d’une trentaine d’années a été présenté dans la foulée devant le parquet dans le cadre d’une procédure de plaider-coupable. Il a été condamné à une peine de cinq mois de prison supplémentaire.