Strasbourg : Des agents de l’eurométropole soupçonnés de détourner des denrées des Restos du cœur et de la Banque alimentaire

FAITS DIVERS Plusieurs agents de l’eurométropole de Strasbourg font l’objet d’une enquête à la suite de la découverte de vols de marchandises destinées aux Restos du cœur et à la Banque alimentaire

Nils Wilcke

— 

Les Restos du cœur.
Les Restos du cœur. — Romuald Meigneux/SIPA

Des agents de l’eurométropole sont soupçonnés d'avoir détourné des marchandises qu’ils transportaient pour les deux associations. Si les Restos du coeur sont concernés, comme l'avaient indiqué les Dernières Nouvelles d’Alsace, la Banque alimentaire de Strasbourg a aussi été victime de ces vols, a appris 20 Minutes.

Six agents auraient reconnu les faits

« Des denrées destinées à l’association caritative étaient détournées en petites quantités pour un usage personnel », explique à 20 Minutes Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg en charge de la municipalité. Six agents auraient reconnu les faits après une inspection menée à la suite d’une dénonciation en interne.

Ces agents se seraient servis dans les stocks des denrées destinées aux Restos du cœur et à la Banque alimentaire qu’ils étaient chargés de transporter. « Ce service est assuré par la collectivité depuis de nombreuses années, on ne sait donc pas depuis quand durent les faits ni quelles quantités de marchandises ont été détournées. Mais il s’agirait de très petites quantités et souvent de biens périmés », assure l’élu. Cette pratique se serait banalisée au fil du temps.

La ville et l’eurométropole ont porté plainte

L’équipe complète, douze agents au total, « est actuellement reçue par le responsable de la collectivité dans le cadre d’une enquête préalable à des sanctions administratives », indique à 20 Minutes le premier adjoint Alain Fontanel.

L’équipe a été éloignée du transport de marchandises en attendant les sanctions disciplinaires à venir. La ville et l’eurométropole ont déposé une plainte contre X auprès de la police, qui a ouvert une enquête.