Lorraine: Quatre mois avec sursis pour un «gilet jaune» qui a diffusé une vidéo de fabrication d'une bombe artisanale

TRIBUNAL CORRECTIONNEL Un «gilet jaune» de Lunéville qui avait publié sur Facebook une vidéo montrant la fabrication et l’explosion d’une bombe artisanale a écopé de quatre mois de prison avec sursis

N.W.

— 

Une manifestation de gilets jaunes le 12 janvier 2019 à Bar-le-Duc.
Une manifestation de gilets jaunes le 12 janvier 2019 à Bar-le-Duc. — MARCONI/ZEPPELIN/SIPA

Un « gilet jaune » de Lunéville a été condamné ce lundi à quatre mois de prison avec sursis pour avoir diffusé sur Facebook, en janvier, une vidéo détaillant la confection d’une bombe artisanale avec un aérosol et un briquet, rapporte L'Est Républicain.

Présenté comme un « membre actif » des gilets jaunes, l’individu s’est défendu d’avoir voulu inciter le public à fabriquer leur propre bombe. Selon lui, cette vidéo visait au contraire à les prévenir des dangers de ce type d’engins explosifs. Son avocat avait affirmé que ce procès était une façon de contraindre son client au silence, selon nos confrères de L’Est Républicain.