Eure: Une femme enceinte se jette par la fenêtre pour échapper à son compagnon violent

VIOLENCES CONJUGALES La victime, âgée de 32 ans, a été transportée à l’hôpital en état d'« urgence absolue »

20 Minutes avec agence

— 

Les pompiers ont pris en charge la victime qui souffrait d'un traumatisme facial, de blessures au bras et d'une métrorragie (Illustration).
Les pompiers ont pris en charge la victime qui souffrait d'un traumatisme facial, de blessures au bras et d'une métrorragie (Illustration). — N. Messyasz / Sipa

Une femme de 32 ans s’est jetée par la fenêtre de son appartement situé au 1er étage d’un immeuble, à Gisors (Eure), au milieu de la nuit de samedi à dimanche, rapporte Paris-Normandie. La victime, qui est enceinte, aurait volontairement sauté dans le vide pour échapper aux coups de son compagnon.

Le drame est survenu aux alentours de 3 heures du matin alors que le couple se disputait. Les pompiers et une équipe du Smur sont arrivés sur place et ont trouvé la victime en état « d’urgence absolue ». 

Traumatisme facial, blessures au bras et métrorragie

La femme, enceinte de neuf semaines, souffrait d’un traumatisme facial, de blessures au bras mais aussi d’une métrorragie, un saignement au niveau de l’utérus, note le quotidien. Les secours l’ont transportée vers l’hôpital de Gisors. Son pronostic vital n’était pas engagé.

En France, 109 femmes ont été tuées en 2017 par leur conjoint ou ex-conjoint, selon le dernier rapport de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). En 2019, 30 cas de féminicides ont déjà été recensés en France, c’est plus qu’en 2018 à la même époque.