Bastia : Deux charges explosives découvertes devant des centres des impôts, le parquet antiterroriste est saisi

FAITS DIVERS A trois jours de la visite d’Emmanuel Macron en Corse, deux charges explosives ont été découvertes devant une trésorerie publique à Bastia et Ville-di-Pietrabugno

20 Minutes avec AFP

— 

Centre des finances publiques, illustration.
Centre des finances publiques, illustration. — GILE MICHEL/SIPA

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie des enquêtes sur les deux charges explosives découvertes lundi devant une trésorerie et la direction départementale des finances publiques à   Bastia, a indiqué la procureure de Bastia Caroline Tharot. Ces charges, qui n'ont pas explosé, ont été trouvées par des agents des finances publiques à trois jours de la visite en Corse, jeudi, du président de la République Emmanuel Macron.

Une première charge explosive a été trouvée lundi matin devant une trésorerie au nord de Bastia. Quelques heures plus tard, une deuxième charge, constituée d'un bidon et d'une mèche, a été découverte devant la direction départementale des finances publiques de Bastia, entraînant l'évacuation des agents et l'intervention des démineurs. Ces découvertes font également suite à deux attentats commis ce week-end sur l'Ile de Beauté, et qui ont visé et partiellement détruit deux villas.