Bobigny: Génération identitaire déploie une banderole xénophobe sur la CAF de Seine-Saint-Denis

EXTREME DROITE Le groupuscule d’extrême droite Génération identitaire a mené une opération à Bobigny, ce vendredi matin. Ville, syndicats, associations antiracistes condamnent cette action

Floréal Hernandez

— 

Manifestation de Génération identitaire à Paris. (Illustration)
Manifestation de Génération identitaire à Paris. (Illustration) — ZIHNIOGLU KAMIL/SIPA

De nombreuses condamnations. Les réactions d’indignation ont été nombreuses après le déploiement par le groupe d’extrême droite Génération identitaire​ d’une banderole sur la CAF de Seine-Saint-Denis, ce matin à Bobigny. Le slogan « De l’argent pour les Français, pas pour les étrangers » a été accompagné de propos haineux.

Le maire de Bobigny, Stéphane de Paoli via le compte Twitter de la ville a demandé que « les autorités judiciaires traitent avec la plus grande sévérité ces incitations à la haine ». Dans un communiqué de presse, SOS Racisme appelle à « la dissolution de ce groupuscule ».

Une dissolution demandée également par plusieurs syndicats de Seine-Saint-Denis qui se sont réunis derrière une banderole « Pas de fachos dans nos quartiers ».

Plusieurs syndicats de Seine-Saint-Denis se sont réunis derrière le slogan «Pas de fachos dans nos quartiers» après le déploiement par Génération identitaire d'une banderole sur le toit de la CAF du 93 à Bobigny, le 29 mars 2019.
Plusieurs syndicats de Seine-Saint-Denis se sont réunis derrière le slogan «Pas de fachos dans nos quartiers» après le déploiement par Génération identitaire d'une banderole sur le toit de la CAF du 93 à Bobigny, le 29 mars 2019. - UD CGT 93

Génération identitaire a mené ses derniers mois plusieurs opérations comme l'occupation des locaux de SOS Méditerranée à Marseille ou à empêcher des migrants de pénétrer en France dans les Alpes.