Montpellier: Une écolière découvre des seringues usagées dans la cour de récréation

ECOLE Les parents d'élèves dénoncent la présence de toxicomanes dans le quartier

N.B.

— 

Illustration d'une seringue.
Illustration d'une seringue. — Foitlova Klara/AP/SIPA

Une écolière d’un établissement du quartier de Figuerolles, à Montpellier, a découvert des seringues dans la cour de récréation, rapporte le D'Oc. Elle jouait dans le jardin de l’école, lorsqu’elle est tombée nez à nez avec des seringues usagées.

La petite fille, qui n’y a pas touché, a raconté sa mésaventure à son père, en rentrant de l’école. Selon France Bleu Hérault, la police a été prévenue.

Il y a un an, un garçon se plantait une seringue dans le pied

Les parents d’élèves, exaspérés par la présence de toxicomanes dans le quartier, ont écrit à la ville, au rectorat et à la préfecture de l’Hérault, pour obtenir de l’aide.

En mars 2018, un garçon de 8 ans s’était planté une seringue usagée dans la chaussure, dans le parc de la Guirlande, dans le quartier où se trouve l’école. La seringue avait traversé la semelle de l’enfant, et avait touché son pied.