Nantes: Il s'en prend au propriétaire du chien qui s'est accouplé avec sa chienne

FAITS DIVERS L'homme venait demander le règlement de l'avortement de son animal

David Phelippeau

— 

Illustration d'un cane corso.
Illustration d'un cane corso. — Gerard Lacz / SIPA

Des coups, puis des menaces avec arme… Le propriétaire d’une chienne, très mécontent que celle-ci soit enceinte, a frappé et menacé de mort le propriétaire du chien soupçonné de s’être accouplé avec sa femelle. Le 14 mars, à Château-Thébaud, près de Nantes, il se déplace chez le maître du chien soupçonné pour obtenir le règlement de l’avortement de son animal effectué chez le vétérinaire (132 euros). La discussion devient rapidement physique : les premiers coups de poing et de pieds sont portés par l’individu mécontent.

Un couteau exhibé

La victime tente alors de regagner son domicile pour alerter les gendarmes, c’est à ce moment précis que le mis en cause déplie un couteau et l’exhibe. Aucune violence ne sera commise toutefois avec l’arme. Néanmoins, de nouvelles violences éclatent sur le seuil de la porte du domicile. Le voisinage mettra fin aux violences en s’interposant. Le mis en cause profère des menaces de mort et violente la femme de la victime qui essaie de s’interposer.
Le propriétaire de la chienne, âgé de 30 ans, a été placé en garde à vue vendredi à la gendarmerie. Il a été libéré avec une composition pénale (15 mai) devant un délégué du procureur. Les deux victimes ont eu chacune 8 jours d’ITT (incapacité totale de travail).