Seine-Maritime: Interpellé alors qu'il se baladait à Dieppe avec de fausses armes à la main

PAS MALIN Les armes étaient, selon le suspect, destinées à une soirée déguisée

20 Minutes avec agence

— 

Pistolet airsoft. Illustration.
Pistolet airsoft. Illustration. — Wikipedia

Un homme a effrayé plusieurs passants jeudi matin en marchant dans la rue avec plusieurs armes à la main, à Dieppe (Seine-Maritime). C’est une employée de la ville qui a donné l’alerte, racontant aux policiers avoir vu un homme sortir un fusil du coffre de sa BMW.

En marchant, l’homme a même fait tomber un pistolet sur la chaussée avant de s’engager dans une cour. Quand les policiers sont arrivés sur place, la voiture avait disparu. Un témoin les a alertés de la présence d’une autre BMW qu’ils ont alors prise en chasse. Le conducteur a été interpellé et placé en garde à vue. Mais la fouille et l’interrogatoire n’ont rien donné, et l’homme n’a même pas été reconnu par les témoins

Trois armes, toutes factices

Les policiers ont finalement retrouvé la bonne voiture grâce à la plaque d’immatriculation. L’homme a été interpellé chez lui dans l’après-midi et placé en garde à vue. Lors de la perquisition, les agents ont retrouvé trois armes, toutes factices : un fusil d’assaut M4 et deux pistolets automatiques Airsoft.

Ces armes devaient servir lors d’une soirée déguisée prévue samedi, selon leur propriétaire. Un délire festif qui lui vaudra d’être convoqué devant les juges en juin prochain pour « port d’armes de catégorie D ». Les armes ont été saisies et seront bientôt détruites.