Toulon: Arrestation de plusieurs membres d'une famille serbe soupçonnés de 150 cambriolages

ENQUETE Les enquêteurs de la sûreté départementale du Var les soupçonnent d’avoir commis au moins 150 cambriolage depuis l’automne dernier 

Thibaut Chevillard

— 

Une voiture de police en intervention, le 15 janvier 2019, à Paris.
Une voiture de police en intervention, le 15 janvier 2019, à Paris. — Clément Follain / 20 Minutes

Ils sont soupçonnés d’avoir commis pas moins de 150 cambriolages ! Les enquêteurs de la sûreté départementale du Var ont interpellé, mercredi, une équipe de Serbes d’une même famille qui s’attaquaient aux maisons de la région de Toulon, apprend 20 Minutes de source proche du dossier. Déjà connus des services de police pour des affaires de vols avec effraction et de recel, ils ont été placés en garde à vue et devraient être déférés, samedi, devant un juge d’instruction.

L’affaire remonte au mois de novembre dernier. Les policiers observent une flambée des cambriolages dans les zones pavillonnaires cossues de l’est toulonnais. Les malfaiteurs changent ensuite de zone géographique mais utilisent toujours le même mode opératoire : l’un d’eux attaque la porte au pied de biche, un fait le guet tandis que d’autres fouillent le domicile des victimes. « Ils sont très méthodiques », glisse un bon connaisseur de l’affaire.

« C’était la caverne d’Ali Baba »

Assez rapidement, ils identifient une partie de l’équipe, des frères qui habitent à Marseille. Mercredi, les policiers tentent de les arrêter en flagrant délit mais les ratent de peu. Mais les enquêteurs, prévoyants, les attendaient à leur domicile marseillais. Bijoux, multimédia, maroquinerie de luxe… « C’était la caverne d’Ali Baba », ironise un proche du dossier. Le préjudice total des vols est estimé à environ 300.000 euros.

Les mis en cause sont également soupçonnés d’avoir envoyé de l’argent en Serbie. L’enquête se poursuit, les enquêteurs étant persuadés que les malfaiteurs ont commencé leurs raids dès le mois de juillet. « Ils ont sûrement commis plus de 200 cambriolages », estime une source policière.