Perpignan : Une sexagénaire soupçonnée d'avoir fleuri sa maison avec des compositions dérobées sur une tombe

ENQUETE Une sexagénaire de Perpignan est convoquée le 16 septembre prochain, devant la justice

N.B.

— 

Illustration d'un cimetiere avec un chat.
Illustration d'un cimetiere avec un chat. — G.Durand/20 Minutes

Une sexagénaire de Perpignan (Pyrénées-Orientales) est convoquée le 16 septembre prochain, devant la justice.

Selon L'Indépendant, elle est soupçonnée d’avoir dérobé à de nombreuses reprises des plantes et des compositions florales déposées sur une tombe, dans un cimetière​ de la ville.

Elle nie les faits

Ce sont des vidéos, tournées avec un téléphone portable par une proche du défunt dont la tombe était régulièrement dépouillée, qui ont permis aux policiers d’interpeller la suspecte, et de perquisitionner sa maison.

Selon le quotidien régional, sa somptueuse demeure était tapissée de décorations florales en tout genre, et de statuettes censées veiller les morts. De son côté, malgré les vidéos, la sexagénaire nie les faits.