Lyon: Deux suspects interpellés pour des violences sur un sexagénaire, agressé à son domicile

AGRESSION Le 27 février, un Lyonnais avait été violenté chez lui par trois hommes encagoulés

E.F.

— 

Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration) — Gérard Julien/AFP

L’ADN, relevé au domicile de la victime, a fini par livrer le nom du principal suspect. Deux hommes de 22 et 23 ans ont été interpellés cette semaine à Lyon dans le cadre d’une enquête ouverte après la violente agression d’un sexagénaire.

Le 27 février, trois personnes encagoulées avaient fait irruption chez un Lyonnais de 61 ans, avenue Lacassagne, dans le 3e arrondissement de Lyon. Sous la menace d’une arme, ils avaient tenté de lui dérober de l’argent. Les agresseurs avaient ensuite pris la fuite après avoir asséné un coup de crosse sur la tête de la victime, rappelle ce mercredi la police lyonnaise.

Deux suspects connus de la police

Les constatations effectuées par les enquêteurs de la sûreté départementale ont permis d’isoler chez la victime une empreinte qui n’a pas tardé à « matcher ». L’homme de 23 ans, trahi par son ADN, a reconnu avoir détenu l’arme lors des faits et avoir porté le coup au sexagénaire. Mais le suspect, vivant à Meyzieu et connu des services de police, n’a pas livré l’identité de ses complices, indique la Direction départementale de la sécurité publique du Rhône.

L’enquête a toutefois permis d’identifier un second suspect, également défavorablement connu des forces de l’ordre. Celui-ci a nié les faits. Les deux hommes doivent être présentés ce mercredi au parquet en vue d’être jugés en comparution immédiate, ajoute la police.