Lorraine: Deux ados se baladent une nuit avec des armes factices et provoquent la panique dans un quartier

FAITS DIVERS Deux jeunes de 17 et 18 ans, encagoulés et « armés », ont déambulé samedi soir dans les rues d’un quartier de Thionville (Lorraine) avant d’être appréhendé par la police

G.V.
— 
Illustration d'une voiture de police de nuit, avec son gyrophare ici à Rennes.
Illustration d'une voiture de police de nuit, avec son gyrophare ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Deux jeunes hommes ont semé l’effroi dans le quartier Côte-des-Roses à Thionville samedi soir. Selon le Républicain Lorrain, peu avant minuit, le standard de la police a reçu de très nombreux appels téléphoniques d’habitants affolés. Deux hommes vêtus de noir, encagoulés et armés auraient été aperçus déambulant dans la rue, détaillent nos confrères.

Les policiers, lourdement équipés, sont alors intervenus en nombre et ont finalement mis la main sur les deux hommes. Ces derniers, âgés de 17 et 18 ans, faisaient une pause et avaient simplement déposé leurs armes dans un coin. Des armes factices, répliques d’un fusil d’assaut et d’un fusil-mitrailleur de type airsoft, précisent encore nos confrères. Ce qui a permis d’écarter la piste criminelle et fait retomber la tension.

Tous deux sont inconnus de la justice. Ils ont été remis en liberté mais des poursuites seront engagées à leur encontre.