Lyon: Un policier se fait fracturer les mains et un pied lors d'une interpellation

VIOLENCE La victime, qui a eu les deux mains et le pied gauche fracturés, a subi l’équivalent de 90 jours d’ITT

C.G.

— 

Un policier. (Illustration)
Un policier. (Illustration) — SIPA

La scène a été particulièrement violente. Un SDF de 19 ans, « très défavorablement connu » des services de police, doit être présenté ce mardi au parquet de Lyon pour avoir tabassé un agent des forces de l’ordre.

L’individu faisait l’objet d’une fiche de recherche puisqu’il avait refusé de réintégrer la maison d’arrêt de Saint-Quentin-Fallavier depuis le 7 février, indique la police lyonnaise. Il a été repéré dimanche matin à Givors et interpellé mais a préféré fournir une fausse identité lors de son arrestation.

90 jours d’ITT

Amené dans les locaux de la police, il a réussi à se défaire de ses menottes et a tenté de s’enfuir, précise la Sûreté du Rhône. Les policiers l’ont rattrapé mais au lieu de se calmer, le jeune homme aurait redoublé de violence, tabassant l’un des fonctionnaires. Au final, la victime s’est retrouvée avec les deux mains fracturées ainsi que le pied gauche. Elle a subi 90 jours d’ITT.

Le suspect a reconnu les faits mais a minimisé les violences selon les enquêteurs lyonnais.