Marseille: Une jeune femme mortellement poignardée pour un téléphone portable

FAITS DIVERS Ce drame s'est déroulé devant l'hôpital de La Timone, dans le centre ville de Marseille

J.S.-M. avec AFP
— 
Jeune femme envoyant un sms avec un téléphone portable. Illustration.
Jeune femme envoyant un sms avec un téléphone portable. Illustration. — POUZET/SIPA

Tuée pour un portable. Une jeune femme de 21 ans est morte poignardée ce dimanche à Marseille. Son agresseur est un homme qui voulait lui dérober son téléphone portable, a-t-on appris auprès de sources concordantes.

La victime a été agressée à la sortie du métro La Timone, devant l'hôpital du même nom, vers 21 heures, selon une source proche du dossier, confirmant une information de La Provence.

Décédée une heure plus tard à l'hôpital

Appelés aussitôt par des passants, les marins-pompiers ont trouvé la jeune femme blessée au thorax, en arrêt cardio-respiratoire. Elle est décédée une heure plus tard à l'hôpital de la Timone où elle avait été transportée. 

Le téléphone portable de l'étudiante en anthropologie, âgée d'une vingtaine d'années, n'a pas été retrouvé sur elle, a précisé le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux, tout en ajoutant qu'«à ce stade aucune piste (n'était) privilégiée».

L'auteur de l'agression, en fuite, n'a pas été identifié, a ajouté le procureur. La police judiciaire a été saisie de l'enquête.