Seine-Maritime: Déplacée par le vent, une palette de 600 kg chute sur un ouvrier et le tue

ACCIDENT A l’arrivée des secours, l’homme était en arrêt cardio-respiratoire

20 Minutes avec agence

— 

La centrale nucléaire de Paluel, en 2011.
La centrale nucléaire de Paluel, en 2011. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Un ouvrier de 58 ans est décédé ce jeudi à la centrale de Paluel (Seine-Maritime) après la chute d’une palette de 600 kg. Le vent violent qui soufflait ce jour-là est à l’origine du drame, survenu vers 18 heures.

Le quinquagénaire, qui travaillait pour le compte d’une société extérieure, se trouvait en dehors de la zone à risque de la centrale, rapporte 76actu. Déplacée par le vent, la palette a vrillé et a chuté. À l’arrivée des secours, l’homme était en arrêt cardio-respiratoire, selon le Centre opérationnel d’incendie et de secours de Seine-Maritime.

Deuxième accident de la semaine dans le département

Alerté, le personnel du SAMU a tenté de réanimer l’ouvrier, mais sans succès. Ce dernier est décédé sur les lieux du drame. C’est le deuxième accident du travail à l’issue fatale dans le département cette semaine.

Ce mardi, c’est un ouvrier de 46 ans, travaillant pour le Syndicat d’élimination et de valorisation énergétique des déchets de l’Estuaire de Saint-Jean-de-Folleville, qui est décédé. Il a été victime d’une manœuvre d’un camion-benne qui reculait et s’est retrouvé coincé contre un compacteur de déchets.