Nîmes: Deux pères en viennent aux mains lors du match de tennis de leurs filles

BAGARRE Le phénomène des parents agressifs touche aussi les courts de tennis

Jerome Diesnis

— 

illustration d'un filet de tennis (Illustration)
illustration d'un filet de tennis (Illustration) — Pixabay

Un homme a été condamné à un mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nîmes pour violence suivi d’incapacité supérieure à 8 jours lors d’une manifestation sportive, relate Objectif Gard.

Le 20 février 2016, une bagarre avait éclaté entre les pères de deux enfants lors d’un match de tennis. L’un des deux pères avait reproché au second que sa fille prenait trop de temps entre les points.

21 jours d’ITT

Après les échanges verbaux, la situation s’était envenimée. Le prévenu, inconnu de la justice, a expliqué à l’audience avoir repoussé les assauts de l’autre papa qui aurait mal chuté. Un médecin lui a délivré 21 jours d’ITT.