Polynésie française: Un prêtre soupçonné d’attouchements sur mineurs, une première

ABUS SEXUELS Le quadragénaire, très apprécié dans sa paroisse, nie les faits qui lui sont reprochés

20 Minutes avec agences

— 

Un prêtre catholique. Illustration.
Un prêtre catholique. Illustration. — Konrad K. / Sipa

Un prêtre catholique soupçonné d’attouchements sexuels sur mineurs a été placé sous statut de témoin assisté ce samedi à Papeete ( Polynésie française). Deux adultes, adolescents à l’époque des faits, lui reprochent des attouchements.

Le parquet avait requis une mise en examen au terme de deux jours de garde à vue. Le quadragénaire nie les faits qui lui sont reprochés. C’est la première fois en Polynésie qu’un prêtre est inquiété par la justice pour ces motifs.

« Il n’a jamais eu un comportement déplacé »

Alertée par les victimes, c’est la CIRCAS (Commission Interdiocésaine de Recours en Cas d’Abus Sexuel) qui a prévenu le parquet. A l’église Sainte Thérèse de Papeete, où le prêtre exerçait, beaucoup de fidèles ne veulent pas y croire. « Il est pour beaucoup d’entre nous un père, un ami, un frère », explique un jeune qui le connaît depuis cinq ans. « J’ai souvent été seul avec lui et jamais il n’a eu un comportement déplacé. »

Cette affaire suscite une vive émotion dans une Polynésie très chrétienne. Pendant la garde à vue du prêtre ce vendredi, l’archevêque de Papeete a demandé par communiqué aux fidèles de « ne pas se laisser aller aux jugements hâtifs, précipités et passionnés ».