Bretagne: 27 personnes à bord d'un navire italien secourues au large du Finistère

FAITS DIVERS L'équipage a dû abandonner le cargo en raison d'un incendie, dans la nuit de dimanche à lundi

M.Pa avec AFP

— 

Photo d'illustration de la frégate britannique HSM Argyll, qui a recueilli l'équipage du Grande America dans la nuit du 10 au 11 mars.
Photo d'illustration de la frégate britannique HSM Argyll, qui a recueilli l'équipage du Grande America dans la nuit du 10 au 11 mars. — T. Ross / Rex / SIPA

Les 27 personnes sont « saines et sauves », selon la préfecture maritime de l’Atlantique. Dans un communiqué, celle-ci indique que 26 membres d’équipage et un passager d’un navire de commerce battant pavillon italien ont été secourus au large du Finistère, dans la nuit de dimanche à lundi. Un incendie s’était déclaré dimanche, en début de soirée, à bord du Grande America.

Plusieurs conteneurs en feu

Ce navire hybride entre un roulier et un porte-conteneurs était parti de Hambourg (Allemagne) pour se rendre à Casablanca (Maroc). Vers minuit, le commandant a alerté les autorités maritimes que l’incendie, initialement maîtrisé, avait repris et que plusieurs conteneurs étaient en feu. Le cargo se trouvait alors dans le golfe de Gascogne, à 142 miles nautiques (environ 263 kilomètres) au sud-ouest de la pointe de Penmarc’h (Finistère), et n’avait pas repris sa route.

Face à l'ampleur de l'incendie, le commandant a décidé d’abandonner le Grande America peu après 1h, à bord d’une embarcation de sauvetage. Et deux heures après, la frégate britannique HMS Argyll, qui avait été déroutée sur zone, a récupéré les 27 personnes. Le remorqueur L'Abeille Bourbon et un avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale ont été envoyés sur place afin d’évaluer la situation du navire délaissé par son équipage.