Saint-Malo: Un skipper porté disparu au large de l’Argentine

FAITS DIVERS Arnaud Dhallenne, ancien équipier d’Eric Tabarly, naviguait à bord d’un voilier qui a été pris dans une tempête, mardi, dans l’Atlantique Sud

M.Pa avec AFP

— 

Le Paradise, un voilier d'une société de croisière malouine, a été couché par des vagues au large de l'Argentine.
Le Paradise, un voilier d'une société de croisière malouine, a été couché par des vagues au large de l'Argentine. — STR / Noticias Argentinas / AFP

Cela fait maintenant deux jours qu’Arnaud Dhallenne est porté disparu. Le skipper malouin se trouvait à bord du Paradise, un voilier appartenant à une société de croisière malouine, lorsque celui-ci a été pris dans une tempête au large de l’Argentine, mardi vers 10h30 (heure locale).

Le bateau aurait alors été couché par des vagues de 4 mètres de haut. Sur les huit personnes à bord, six seraient tombées à l’eau, selon la marine argentine. Si la plupart des passagers sont aujourd’hui en bonne santé, deux sont en revanche toujours portées disparues : Arnaud Dhallenne, gérant de la société, et une touriste uruguayenne de 68 ans.

« Les probabilités de survie sont réduites »

Les recherches se sont poursuivies mercredi mais d’après le porte-parole de la marine argentine Rodolfo Ramallo, « les probabilités de survie (des disparus) sont réduites, en raison notamment des mauvaises conditions météorologiques ».

De retour d’une expédition, le Paradise faisait cap vers l’Uruguay pour ramener les passagers à terre. La navigatrice Morgane Ursault-Poupon, fille du skipper Philippe Poupon et seconde du bateau, était également à bord au moment de l’accident. Heureusement indemne, elle rapatrie actuellement le voilier vers les îles britanniques des Malouines, dans l’Atlantique Sud.

Âgé de 67 ans, Arnaud Dhallenne était un navigateur expérimenté. Il avait notamment été l’équipier d’Eric Tabarly sur le Pen-Duick et avait disputé plusieurs courses, dont deux Québec Saint-Malo, deux Solitaires du Figaro et une Route du Rhum en 2006.