Prisons: Un surveillant agressé avec une lame de rasoir à Château-Thierry

AISNE Selon un syndicat le détenu était incarcéré pour avoir tué deux gendarmes.

20 Minutes avec AFP

— 

Le centre pénitentiaire de Château-Thierry, dans l'Aisne.
Le centre pénitentiaire de Château-Thierry, dans l'Aisne. — Alexandre Gelebart

L’affaire n’est pas liée à l’attaque d’un radicalisé à la prison de Condé-sur-Sarthe. Un surveillant a été agressé mardi en début d’après-midi au centre pénitentiaire de Château-Thierry (Aisne) par un détenu qui l’a touché au cou avec une lame de rasoir, a-t-on appris de sources concordantes. L’agression a eu lieu alors que le surveillant l’accompagnait à la douche, selon Julien Martin, représentant régional FO.

Incarcéré pour avoir tué deux gendarmes

Selon un communiqué du syndicat FO Pénitentiaire, le détenu était incarcéré pour avoir tué deux gendarmes en 2012.

Le surveillant est sorti de l’hôpital dans l’après-midi, avec 13 points de suture, 9 jours d’ITT et 7 jours d’arrêt de travail, selon la directrice interrégionale des services pénitentiaires de Lille, Valérie Decroix, qui a précisé que l’agresseur souffrait de « troubles d’ordre psychologique ».