Station Jean-Jaurès, dans le métro de Toulouse.
Station Jean-Jaurès, dans le métro de Toulouse. — B. Colin / 20 Minutes

FAITS DIVERS

Toulouse: Interpellés, ils s’étaient spécialisés dans le vol de portable dans le métro

Trois personnes ont été interpellées ces derniers jours pour des vols à l’arraché dans le métro toulousain. Deux d’entre eux ont été condamnés à la prison ferme

L’arrivée de la 4G dans le métro toulousain a permis aux usagers de rester connectés pendant leurs déplacements. Mais elle a aussi donné des idées à des personnes parfois malintentionnées.

Certains ont décidé de se spécialiser dans les vols à l’arraché dans les rames de ce transport en commun très fréquenté.

Après enquête, les membres de la brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes de la police nationale et de l’unité de sécurisation des transports en commun ont interpellé la semaine dernière trois hommes soupçonnés d’avoir dérobé des téléphones.

Deux ans de prison

L’un d’entre eux a été condamné lundi à deux ans de prison, dont six mois avec sursis. Il s’en est pris à cinq reprises à des jeunes femmes de 20 à 25 ans, toujours selon le même mode opératoire. Tôt le matin, ou tard le soir, alors qu’elles étaient distraites et concentrées sur leur portable, il attendait la fermeture des portes pour leur arracher leur mobile, ces dernières se retrouvant coincées dans la rame et le voleur sur le quai.

Un autre homme, déjà détenu à la maison d’arrêt de Seysses, a pu être confondu dans quatre affaires du même genre. Il a aussi été condamné à deux ans de prison lundi.

Le top 5 des techniques de vol dans le métro