Alsace: A cause de son nom, il s’évade pour aller dans une autre prison

HOMONYME Un détenu a profité d’une sortie pour ne pas regagner la prison de Mulhouse afin d’être incarcéré dans une autre maison d’arrêt, à Colmar, à cause de son nom de famille…

G.V.

— 

Prison de Béthune (illustration).
Prison de Béthune (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Un détenu de la maison d’arrêt de Mulhouse​ a profité d’une sortie autorisée et encadrée pour tranquillement prendre la tangente afin de se rendre à la maison d’arrêt de Colmar​ où il souhaite être placé, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace. Rapidement appréhendé par la police, il comparaissait à nouveau jeudi devant la justice.

A l’origine de sa demande, son nom de famille, Bodein, comme celui du tueur en série connu sous le nom de Pierrot le fou, et « ça le poursuit ». Ce qui lui vaudrait « des problèmes en prison », a expliqué le prévenu de 47 ans. « Les détenus pensent que c’est moi et me menacent » a-t-il expliqué, rapportent encore les DNA. L’homme incarcéré depuis et placé sous curatelle renforcée a tenu à préciser qu’il n’a pas de lien de famille avec son homonyme. Le prévenu, qui va enregistrer une cinquantième condamnation, précisent nos confrères, a finalement été condamné à huit mois de prison avec maintien en détention.

«Pierrot le fou» est définitivement condamné à perpétuitéLe calvaire de Jeanne-Marie, victime de «Pierrot le fou»