Morbihan: Deux automobilistes flashés à plus de 180 km/h

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Les gendarmes ont intercepté samedi trois conducteurs roulant à plus de 50 km/h au-dessus de la vitesse autorisée

M.Pa

— 

Un contrôle de vitesse à l'aide d'un radar de la gendarmerie, ici entre Rennes et Nantes.
Un contrôle de vitesse à l'aide d'un radar de la gendarmerie, ici entre Rennes et Nantes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

C’est ce qui s’appelle un contrôle fructueux. Selon un communiqué de la préfecture du Morbihan, les gendarmes ont arrêté samedi, en l’espace d’une heure seulement, trois conducteurs pour des dépassements de la vitesse autorisée de plus de 50 km/h.

Deux automobilistes ont été contrôlés à respectivement 194 et 185 km/h sur une route nationale limitée à 110 km/h – le second étant en outre positif aux stupéfiants. Le troisième circulait quant à lui à moto à 158 km/h sur une départementale limitée à 80 km/h. Les trois hommes ont fait l’objet d’une rétention immédiate du permis de conduire tandis que leurs véhicules ont été saisis dans l’attente du jugement.

La préfecture pointe les dégradations sur les radars

« La vitesse moyenne constatée sur les routes du Morbihan est en nette augmentation et incidemment la part de la cause vitesse dans les accidents mortels progresse également (20 % en 2017, 27 % en 2018 et 33 % en 2019) », précise la préfecture.

Pour expliquer cette recrudescence des excès de vitesse, le communiqué pointe notamment les « nombreuses dégradations commises sur les radars automatiques », dont la remise en état est « en cours ».