Lyon: Le voleur se fait pincer en allant au commissariat récupérer ses papiers oubliés sur les lieux du cambriolage

CAMBRIOLAGE L’homme de 18 ans a été interpellé lundi peu après un cambriolage avec violence perpétré à Lyon

E.F.
— 
Illustration d'une voiture de police à Paris.
Illustration d'une voiture de police à Paris. — Clément Follain / 20 Minutes

Sa version n’a pas convaincu les policiers. Lundi, un homme de 18 ans s’est présenté au commissariat du 3e-6e à Lyon pour récupérer ses papiers d’identité, en expliquant qu’il les avait perdus. Les enquêteurs ont rapidement fait le lien avec un cambriolage perpétré dans la journée route de Genas, au cours duquel le voleur avait pris la fuite en laissant derrière lui des objets personnels, indique ce mercredi la police lyonnaise.

Une victime aspergée de gaz lacrymogène

Lors du vol, le cambrioleur avait été surpris par des victimes en train de fracturer les portes de leurs caves. En s’échappant, il avait aspergé de gaz lacrymogène l’un des habitants de l’immeuble. Des violences qui ont valu sept jours d’incapacité temporaire de travail à la victime.

Dans la précipitation, le cambrioleur avait laissé derrière lui sa voiture stationnée à l’intérieur de la résidence, avec tous ses papiers d’identité à bord, précise la police. L’homme a nié les faits lors de son audition. Il doit être présenté au parquet ce mercredi pour « violences aggravées » et « tentative de vol par effraction ».