Nantes: Prison ferme pour le chauffard à 160 km/h sur le périphérique

FAITS DIVERS Un jeune homme de 21 ans a été jugé lundi soir

J.U.

— 

Nantes, illustration du peripherique ouest
Nantes, illustration du peripherique ouest — Frederic Brenon / 20 Minutes

Quatre mois de prison ferme et quatre mois avec sursis. C’est la condamnation prononcée lundi soir à l’encontre d’un chauffard nantais, qui s’était fait remarquer la semaine dernière après avoir fait une pointe à 160 km/h sur le périphérique pour tenter de semer la police. Le jeune homme de 21 ans, qui conduisait sous le coup d’une suspension de permis et après avoir bu de l’alcool, était jugé en comparution immédiate.

« Dangereux pour lui et pour les autres »

Il était reproché au prévenu tout un tas d’autres infractions routières : giratoires dans le mauvais sens, refus d’obtempérer… L’homme avait aussi percuté une voiture sur le périphérique (sans faire de blessé) juste avant son interpellation. Selon Ouest-France, il a indiqué pendant l’audience s’être « rendu compte après que c’était non seulement dangereux pour lui, mais aussi pour les autres ». Un aménagement de peine a été prononcé.