20 Minutes : Actualités et infos en direct
ORIGINALLa villa martiniquaise d'un escroc a été vendue aux enchères

Martinique: Une villa de plus de 300 m2 ayant appartenu à un escroc a été vendue aux enchères

ORIGINALLes avoirs saisis par la justice sont vendus « lorsqu’ils ne sont plus utiles à la manifestation de la vérité »
La plage du Grand Macabou, en Martinique (illustration).
La plage du Grand Macabou, en Martinique (illustration). - WITT/BNT/SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Pour avoir vendu de fausses solutions de défiscalisation à plus de 4.000 personnes, Jacques Sordes a été condamné pour escroquerie en février 2017. Sa villa de Martinique, saisie au moment de son arrestation, a été vendue aux enchères.

Le procès étant passé, la demeure n’est désormais plus utile « à la manifestation de la vérité », rapporte La Vie Immo. Mise en vente à 590.800 euros, elle a finalement été adjugée à plus de 900.000 euros.

Quatorze enchères pour la villa

La villa a une surface de 321 m2 avec plus de 10.000 m2 de terrain et vue sur la mer. La vente a eu lieu sur le site Agorastore. Au total, 14 personnes se sont positionnées sur ce bien, proposé par l’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (Agrasc).

Cet organisme étatique s’occupe de vendre les biens saisis par la justice et reverse les bénéfices au budget général de l’État ou au fonds « stupéfiants » de lutte contre les drogues. Sous certaines conditions, l’Agrasc peut aussi « indemniser les parties civiles en réglant leurs indemnisations par priorité sur les biens de la personne condamnée », explique le ministère de l’Economie sur son site.

Sujets liés