Mario Hornec, figure du grand banditisme recherché depuis deux mois, arrêté cette nuit à Paris

GRAND BANDITISME Le deuxième frère Hornec était recherché dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour «extorison de fonds avec arme et association de malfaiteurs»

Charles-Edouard Ama Koffi

— 

Des membres de la Brigade recherche intervention (illustration).
Des membres de la Brigade recherche intervention (illustration). — PATRICK KOVARIK / AFP

C’est l’une des figures du grand banditisme. Son nom est bien connu des enquêteurs de la PJ de Paris. Il revient souvent dans les affaires de grand banditisme. Ses frères, Marc et Jean-Claude, sont eux aussi familiers des services de la police judiciaire. Mario Hornec ou « Eddy Mitchell », tel qu’on le surnomme, a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi par la brigade de recherche et d’intervention (BRI), rapporte Le Parisien.

Arrêté alors qu’il se trouvait dans la rue dans le 16e arrondissement de Paris, l’homme de 60 ans n’était pas armé selon le quotidien. Il a été placé en garde à vue dans les locaux de la police à Bobigny. Mario Hornec était en cavale depuis le 11 janvier, recherché dans le cadre d’une information judiciaire pour « extorsion de fonds avec arme et association de malfaiteurs ».

Une affaire de racket de promoteur immobilier à plusieurs millions

L’affaire dans laquelle le sexagénaire est mis en cause est rocambolesque. Il est soupçonné d’avoir organisé avec Dominique Guez, l’un de ses proches, le racket d’un riche promoteur immobilier. D’après les enquêteurs, les deux hommes seraient parvenus à soutirer 2.5 millions d’euros à la victime grâce à des menaces et de fausses promesses de remboursement.

Dominique Guez déjà mis en examen, Mario Hornec devait donc logiquement être entendu par les enquêteurs. Lorsqu’ils se sont rendus à son domicile le 11 janvier dernier à Montreuil (Seine-Saint-Denis), il avait disparu.

Le cousin des «caïds» du milieu parisien a été arrêté