Amiens: Trois ans de prison ferme pour le voleur qui ciblait les personnes âgées

VOL L’homme, âgé de 40 ans, a été condamné pour avoir agressé une dizaine de personnes depuis le début de l’année

Thibaut Chevillard

— 

Une voiture de police (illustration).
Une voiture de police (illustration). — Gérard Julien/AFP
  • Un homme de 40 ans a écopé ce lundi de trois ans de prison.
  • Il a été condamné pour avoir violemment volé, sur la voie publique, une dizaine de personnes.
  • Il ciblait particulièrement les personnes âgées.

Tout commence le 1er janvier dernier quand une femme se fait voler son sac dans la rue, près d’Amiens (Somme). Un mois et demi plus tard, les policiers ont recensé dix autres victimes de vol avec violence sur le même secteur. Les victimes sont âgées de 30 à 88 ans, mais huit d’entre elles ont plus de 65 ans. Le mode opératoire est toujours le même : l’auteur s’approche par-derrière, arrache violemment le sac quitte à traîner les victimes qui s’y accrochent sur plusieurs mètres.

Comment le retrouver ? Les policiers de la sûreté départementale de la Somme, chargés des investigations, ne disposent que de peu d’éléments, raconte à 20 Minutes leur chef, le commissaire Thibault Laforge. Les victimes ont décrit, sans précision, un homme d’une quarantaine d’années, de taille moyenne. Les enquêteurs sont allés fouiller dans leurs fichiers et ils ont tiqué sur le profil d’un individu de 40 ans, connu de leurs services pour des faits similaires.

Reconnu par des victimes

Plus tard, deux victimes reconnaissent formellement leur agresseur sur des photos que leur ont présentées les policiers. Le suspect a également été filmé par une caméra de surveillance, à proximité de l’endroit où une personne a été agressée, en possession de son sac. Plus de doute. Les enquêteurs se mettent immédiatement mis à sa recherche.

Mais l’homme, se sentant traqué, est méfiant et se fait discret. Difficulté supplémentaire : ayant rompu avec sa compagne en décembre dernier, il n’a plus de domicile fixe. Les enquêteurs préviennent alors les commerçants qu’il a l’habitude de fréquenter. Et c’est l’un d’eux qui, après l’avoir reconnu le 14 février dernier, alerte les policiers qui viennent très vite l’interpeller.

Trois ans ferme

Placé en garde à vue, il a reconnu la plupart des faits. Il a notamment expliqué être toxicomane et avoir eu besoin de se procurer de l’argent pour acheter de la drogue. Jugé ce lundi devant le tribunal correctionnel d’Amiens, il a écopé d’une lourde peine : trois ans de prison ferme avec mandat de dépôt.