Illustration d'un chiot.
Illustration d'un chiot. — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

FAITS DIVERS

Vendée: Il finit en prison après avoir fait subir des sévices à son chiot

L'homme n'acceptait pas que son animal de 4 mois ne soit pas propre

Aux Sables-d'Olonne, en Vendée, un sans domicile fixe de 24 ans a été placé en garde à vue pour avoir fait subir des sévices à son chiot de 4 mois, relate Le Journal des Sables. L’homme, qui vit dans un squat de la cité balnéaire avec deux autres hommes, n’accepte pas que son animal de compagnie ne soit pas propre. L’homme martyrise alors son chiot en lui infligeant des coups de poing et de pied, en le traînant par terre alors que l’animal hurle de douleur.

Un témoin appelle alors les forces de l’ordre, et le SDF est interpellé. L’animal, qui est transporté d’urgence chez un vétérinaire, souffre d'une double fracture du fémur droit et de multiples contusions. Le chiot a été opéré d’urgence. Il va s’en sortir, mais aura des séquelles à vie.

Bien connu des services de police

De son côté, le « bourreau », déjà condamné à 17 reprises pour des violences, a écopé d’un an de prison dont huit mois avec mise à l’épreuve pendant trente mois, selon l’hebdomadaire sablais. Il a été placé tout de suite en détention pour quatre mois. Il a aussi une interdiction de posséder un animal pendant cinq ans. Le chiot va être pris en charge par la SPA.