Alsace: Le Bastion social squatte deux maisons à Entzheim, pour «protéger le patrimoine architectural»

FAITS DIVERS Des membres de l’organisation identitaire le Bastion social Strasbourg occupent illégalement deux maisons à Entzheim (Bas-Rhin), le maire porte plainte

G.V.

— 

Illustration gendarmes
Illustration gendarmes — Mychele Daniau AFP

Des membres du groupe identitaire le Bastion social Strasbourg occupent illégalement depuis jeudi deux maisons traditionnelles alsaciennes qui appartiennent à la commune d’Entzheim (Bas-Rhin) et qui seraient « inoccupées ». Sur leur page Facebook, les membres du groupuscule d’extrême droite reprochent notamment au maire de la commune de « laisser ces maisons à l’abandon, pour un nouveau projet immobilier. »

Les membres du Bastion social prétendent vouloir créer « un espace de vie communautaire », un « nouveau lieu solidaire et identitaire » et de « préserver la spécificité culturelle par la protection du patrimoine architectural. » Ces derniers auraient d’ailleurs commencé des travaux de rénovation. Selon nos confrères des DNA, le maire de la commune, Jean Humann, explique au contraire avoir un projet de rénovation en cours et reproche cette occupation illégale. Il a déposé plainte auprès de la gendarmerie.

Pour rappel, le Bastion social Strasbourg avait ouvert fin 2017 un bar identitaire à Strasbourg, l’Arcadia, dans le quartier de l’Esplanade. Ce dernier, très contesté à la fois par la municipalité, une partie de la population et des mouvements d’extrême gauche, avait été tagué mais aussi caillassé à plusieurs reprises, jusqu’à sa fermeture en décembre 2018. Le propriétaire n’avait pas renouvelé le bail.