Toulouse: «Atterré», le chef étoilé Yannick Delpech victime d'un deuxième incendie en 15 jours

FAITS DIVERS L’Amphitryon, le restaurant étoilé de Yannick Delpech, a été à nouveau la cible d’un incendie. C’est le second en quinze jours et la piste criminelle semble à nouveau privilégiée

B.C.
Lee chef de l'Amphytrion Yannick Delpech lors d'un cours collectif
Lee chef de l'Amphytrion Yannick Delpech lors d'un cours collectif — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Deux semaines après avoir été victime d’un incendie criminel, le restaurant du chef étoilé Yannick Delpech a été à nouveau en proie aux flammes ce mercredi, à Colomiers. Et selon le parquet de Toulouse, la piste criminelle semble à nouveau probable, comme le 29 janvier.

Cette série de sinistres fait suite à deux cambriolages et à une série de dégradations qui avaient visé l’Amphitryon. Ils étaient intervenus après un post Facebook du cuisinier dénonçant les exactions d’une « minorité qui ne veut que le chaos » en marge des manifestations des « gilets jaunes ».

Ce mercredi, le feu a démarré à proximité de l’établissement alors que des salariés s’y trouvaient.

Décision sur l’avenir des établissements

Une nouvelle fois, l’enquête a été confiée au service régional de police judiciaire déjà chargé des cambriolages et du précédent incendie volontaire. Pour l’heure, aucune personne n’a été interpellée pour ces faits.

« Totalement atterré par les faits, aujourd’hui mes pensées se tournent vers la sécurité de mes salariés, de mes clients et de moi-même. Dans les heures qui viennent, je prendrai une décision concernant l’avenir de mes établissements », a indiqué mercredi Yannick Delpech sur sa page Facebook​.