Arles: Un policier municipal condamné pour avoir roulé avec de fausses plaques

FAITS DIVERS Un chef de service de la police municipale d’Arles avait reconnu rouler avec de fausses plaques d’immatriculation pour ne pas perdre de point sur son permis

M.Cei.

— 

Illustration de la police municipale.
Illustration de la police municipale. — G. Varela / 20 MInutes

L’affaire avait fait grand bruit dans la petite ville d'Arles. Il y a quelques mois, un chef de service de la police municipale de cette commune des Bouches-du-Rhône avait reconnu utiliser de fausses plaques d'immatriculation pour éviter de perdre des points sur son permis. L'homme avait été arrêté par des gendarmes à Remoulins, dans le Gard.

Ce lundi, ce policier comparaissait devant le tribunal correctionnel de Nîmes dans le cadre de cette affaire, rapporte Midi Libre. Selon Objectif Gard, l’homme a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et 1.000 euros d’amende prison avec sursis.

​​​​