L'acte 12 des gilets jaunes a été largement suivi à Strasbourg (Bas-Rhin) ce 2 février.
L'acte 12 des gilets jaunes a été largement suivi à Strasbourg (Bas-Rhin) ce 2 février. — F. Florin / AFP.

MANIFESTATION

«Gilets jaunes» à Strasbourg: Des policiers blessés et près de 20 interpellés dans une ambiance tendue, samedi

Trois semaines après une autre manifestation tendue à Strasbourg (Bas-Rhin), l’acte 12 des « gilets jaunes » largement suivi dans la capitale alsacienne a été émaillé d’incidents ce samedi 2 février

L’acte 12 des « gilets jaunes » a été largement suivi à Strasbourg (Bas-Rhin) - comme à Nancy (Meurthe-et-Moselle) - dans le nord-est du pays ce samedi. En marge de la manifestation « non-déclarée » et « émaillée d’incidents » d’après la préfecture du Bas-Rhin, des échauffourées ont éclaté avec les forces de l’ordre du Parlement européen au centre de la capitale alsacienne.

La situation s’est d’abord tendue à la mi-journée près des institutions européennes où les policiers ont fait usage de spray irritant pour disperser les manifestants selon l’AFP. Dans le centre-ville puis devant la gare (fermée 20 minutes) un peu plus tard, des membres des forces de l’ordre ont reçu des pétards avant de répliquer par des jets de grenades lacrymogènes place Kléber.

Des dégradations au terme du cortège en fin d’après-midi

En marge du rassemblement de 1.300 à 8.000 personnes selon les sources, du mobilier urbain a été dégradé près du centre commercial des Halles. L’œuvre « d’une cinquantaine d’individus, présents dans l’intention de casser », pour la préfecture. Cette dernière ajoute que « des propos à caractère raciste et antisémite » ont aussi été proférés près de la Grande Synagogue.

Dans un communiqué, la préfecture du Bas-Rhin a annoncé en fin de journée que neuf représentants des forces de l’ordre ont été légèrement blessés (huit policiers et un gendarme mobile). Tandis que 19 personnes ont été interpellées au fil des événements de ce samedi à Strasbourg. Pendant ce temps à Nancy, un policier a aussi été touché, et 12 personnes interpellées.