Gers: Mystère autour de la découverte du corps calciné d'une femme

FAITS DIVERS La gendarmerie du Gers enquête pour déterminer si la mort d’une femme, dont le corps calciné a été découvert vendredi soir, est d’origine criminelle ou s’il s’agit d’un suicide

B.C.

— 

Un enquêteur de la cellule "identification criminelle" de la gendarmerie de la Haute-Garonne. Illustration.
Un enquêteur de la cellule "identification criminelle" de la gendarmerie de la Haute-Garonne. Illustration. — F. Scheiber / 20 Minutes

L’autopsie prévue ce lundi devrait permettre d’en apprendre un peu plus sur les circonstances de la mort d’une femme, dans le Gers​. Vendredi soir, un cadavre calciné a été retrouvé dans une ferme isolée sur la commune de Castelnau-d’Auzan, au nord du Gers.

En raison de l’état très abîmé du corps, les techniciens en identification criminelle de la gendarmerie n’ont pu déterminer pour l’heure s’il s’agissait d’un suicide ou d’un crime selon La Dépêche du Midi.

L’identité de la personne n’a pu être non plus certifiée. Il s’agit certainement de la fille de la propriétaire de la ferme, hospitalisée aujourd’hui en Ehpad. Sa voiture a été retrouvée sur place. A l’intérieur, les gendarmes ont découvert une bouteille d’alcool à brûler.

La commune de Castelnau d'Auzan dans le Gers.
La commune de Castelnau d'Auzan dans le Gers. - Maps4News

La victime s’est-elle immolée ? Selon les premiers éléments de l’enquête, elle aurait acheté quelques jours auparavant plusieurs bouteilles d’alcool à brûler. L’autopsie devrait dire si elle est morte avant ou après la mise à feu, ce type de suicide par immolation étant très rare.