Marseille: Un forcené tire en l'air dans une cité des quartiers Nord... Le RAID l'interpelle «en moins d'une heure»

FAITS DIVERS Ce jeune homme souffre d'une maladie psychiatrique, indique une source policière, qui assure que ses motivations ne sont pas terroristes...

J.S.-M.

— 

Un policier du Raid. (Illustration)
Un policier du Raid. (Illustration) — Eric Beracassat/Sipa/SIPA

Un forcené a tiré de nombreux coups de feu en l’air, ce mercredi matin, dans une cité des Marronniers, des quartiers Nord de Marseille. Il a été interpellé par le RAID « en moins d’une heure », estime un porte-parole de la direction de la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône, joint par 20 Minutes. L’homme s’était retranché dans les étages et a tiré plusieurs coups de feu en l’air, sans blesser personne.

Il a été maîtrisé et interpellé par les policiers spécialisés, qui sont arrivés sur les lieux très rapidement. Ils ont parlementé puis maîtrisé ce « forcené local classique qui a eu un coup de sang. » Selon La Provence, il s’agit d’un schizophrène en rupture de traitement.

Ccité aux immeubles bas (trois étages), est située dans une zone particulièrement délaissée des quartiers Nord. En septembre 2017, des riverains dénonçaient «une cité à l'abandon», ignorée par les pouvoirs publics et notamment par la mairie de secteur (Rassemblement national). Ils pestaient notamment contre des nids de poule et le passage d'engins de chantier d'une cité voisine. Surtout, des trafiquants de drogue y sont installés.