Alsace: Des tags haineux contre le projet de Grand contournement ouest de Strasbourg sur une mairie

FAITS DIVERS Des tags haineux et menaçants contre le maire de Vendenheim (Bas-Rhin) et les constructeurs du projet autoroutier controversé le Grand contournement ouest de Strasbourg ont été découverts mardi…

B.P.

— 

Une enquête de gendarmerie a été ouverte. Illustration
Une enquête de gendarmerie a été ouverte. Illustration — E. Frisullo / 20 Minutes

« Vinci, Sanef, les arbres auront votre peau. » Voici une des inscriptions découvertes par des employés de la mairie de Vendenheim (Bas-Rhin) ce mardi matin. Visant les deux entreprises concessionnaires chargées de la construction du projet autoroutier de Grand contournement ouest de Strasbourg traversant la commune, elles ciblent aussi de manière virulente et haineuse le maire.

Des menaces et des insultes ont ainsi visé l’édile Philippe Pfrimmer sur les murs de sa mairie. Aux Dernières Nouvelles d'Alsace, il s’est dit amer : « Les limites sont une nouvelle fois dépassées ! » Alors que le maire de Vendenheim a reçu le soutien d’élus strasbourgeois de différents bords, une plainte a été déposée et une enquête de gendarmerie ouverte, d'après France 3.

Le collectif d’opposition au projet dénonce ces actes

A travers sa page Facebook, le collectif «GCO non merci » a également condamné ces menaces : « Comme nous l’avons toujours fait au cours de nos diverses actions, nous refusons la violence, et l’atteinte aux personnes. » Longtemps opposé au projet, le maire de Vendenheim a finalement choisi d’accepter le début des travaux avec la contrepartie d’un mur anti-bruit promis par le constructeur fin 2017. Depuis, les travaux continuent avec de nouvelles coupes d'arbres dans la forêt voisine du Krittwald.