Loiret: Un détenu se suicide dans sa cellule au centre pénitentiaire d'Orléans-Saran

FAITS DIVERS Le prisonnier de 38 ans a « visiblement incendié son matelas » et serait décédé par « inhalation de fumées », selon le procureur de la République d’Orléans…

20 Minutes avec agences

— 

Un homme est mort après mis le feu à son matelas à la prison d'Orléans-Saran. (Illustration)
Un homme est mort après mis le feu à son matelas à la prison d'Orléans-Saran. (Illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

Un prisonnier âgé de 38 ans a mis fin à ses jours, ce lundi soir, au centre pénitentiaire d’Orléans-Saran ( Loiret). L’homme y était incarcéré depuis moins d’un mois et faisait l’objet d’un suivi spécifique en raison d’un possible risque de suicide.

Seul dans sa cellule, il « a visiblement incendié son matelas en début de soirée », a indiqué le procureur de la République d’Orléans, Nicolas Bessone. « Depuis leur mirador, les surveillants ont vu sortir une fumée noire de la fenêtre de sa cellule. Ils ont donné l’alerte. Mais, quand ils sont arrivés, la personne était décédée très vraisemblablement par inhalation de fumées ».

« Il avait conservé son briquet »

Selon le procureur, tous les objets qui pouvaient « lui permettre de se mutiler ou de se pendre » lui avaient été retirés. « Malheureusement, il avait conservé son briquet », a ajouté Nicolas Bessone.

L’homme avait été condamné à la fin décembre à un an d’emprisonnement ferme pour des violences sur son conjoint. Il devait être transféré à l’Unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA), un service pénitentiaire destiné aux personnes ayant des problèmes psychologiques ou psychiatriques.