Nantes: La permanence du député LREM Mounir Belhamiti encore une fois vandalisée

DEGRADATIONS Une importante quantité de peinture jaune a été déversée dans la nuit sur la vitrine de la permanence du député...

J.U.

— 

La permanence de Mounir Belhamiti (LREM) à Nantes
La permanence de Mounir Belhamiti (LREM) à Nantes — M. Belhamiti

Ce n’est pas la première fois. Le député LREM de Loire-Atlantique Mounir Belhamiti a annoncé ce mercredi sur Twitter que sa permanence avait été de nouveau la cible de dégradations. Selon les photos qu’il a postées sur le réseau social ce matin, une importante quantité de peinture jaune a été déversée sur la vitrine et la porte d’entrée.

« Toujours la même lâcheté, la même bêtise stérile, la même haine envers la représentation de la République », a commenté le député, qui a pris la place de François de Rugy à l’Assemblée après la nomination de ce dernier au ministère de la transition énergétique.

Déjà pris pour cible

En décembre dernier déjà, plusieurs coups avaient été portés sur les vitrines et une grosse inscription, « Macron dégage », avait été taguée sur ce local. « Ouvert aux habitants tous les jours de la semaine », la permanence se situe quai de Versailles, quartier Saint-Mihiel à Nantes.

Ces derniers temps, et notamment depuis le début du mouvement des gilets jaunes, plusieurs députés LREM ont été pris pour cibles. « Une cinquantaine » de députés marcheurs, selon un décompte provisoire du groupe LREM publié il y a quelques jours, ont été victimes d’actions malveillantes, entre injures et menaces de mort.