Attentats du 13 novembre: Trois proches de l'un des kamikazes interpellées

ENQUETE Il s'agit de personnes proches de Foued Mohamed-Aggad, l'un des kamikazes du Bataclan...

F.F. avec AFP

— 

Des passants rendent hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 devant le Bataclan
Des passants rendent hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 devant le Bataclan — LEWIS JOLY/SIPA

Plusieurs années après les faits, l’enquête se poursuit toujours. Trois membres de la famille de Foued Mohamed-Aggad, l’un des kamikazes de la salle de spectacle du Bataclan, lors des attentats meurtriers du 13 novembre 2015, ont été interpellés et placées en garde à vue mardi, a-t-on appris de sources proches du dossier.

La mère, une sœur et une demi-sœur du djihadiste ont été interpellées dans l’est de la France dans le cadre des investigations sur les attentats du 13-Novembre qui ont fait 130 morts à Paris et en Seine-Saint-Denis, selon ces sources.

Un frère de Foued Mohamed-Aggad, Karim, se trouve actuellement en prison pour « association de malfaiteurs en vue de commettre un acte de terrorisme ». Sa peine de neuf ans de prison a été confirmée en appel en mai 2017. Il avait comparu pour être parti en Syrie, dans le procès dit de la « filière de Strasbourg », dont son frère faisait également partie.