«Gilets jaunes» à Montpellier : Des heurts entre manifestants et policiers en marge de l'«acte X»

MANIFESTATION En marge de la manifestation, la journée a été marquée par de petits incendies et des dispersions à coups de gaz lacrymogène…

N.B.

— 

Police (illustration)
Police (illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Des heurts ont éclaté entre les policiers et des manifestants, samedi, en marge de l'« acte X » du mouvement des « gilets jaunes », à Montpellier(Hérault).

Selon Gazette Live, quinze personnes ont été interpellées sur la place de la Comédie ou près de la gare Saint-Roch, notamment soupçonnées de « jets de projectiles sur les forces de l’ordre », et de « dégradations ». La mobilisation a été rythmée par des petits incendies et des dispersions à coups de gaz lacrymogène.

Des « groupes ouvertement hostiles et violents », indique le préfet

Selon la préfecture, six manifestants auraient été blessés légèrement, et aucun blessé grave n’était à déplorer dans les rangs des policiers, poursuit le site d’actualité.

« Face à certains groupes ouvertement hostiles et violents lors de la manifestation non déclarée à Montpellier, les forces de l’ordre et les secours ont agi avec beaucoup de sang-froid et de professionnalisme. Je salue leur courage et leur détermination », a indiqué le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel, ce dimanche matin, sur Twitter.