«Gilets jaunes» à Lyon: Un manifestant arrêté pour avoir appelé au lynchage d'un policier

ENQUETE Le suspect, proche de la mouvance anarchiste, a nié les faits…

Caroline Girardon

— 

Manifestation de "gilets jaunes" à Lyon, le 15 décembre 2018.
Manifestation de "gilets jaunes" à Lyon, le 15 décembre 2018. — KONRAD K./SIPA

Un jeune homme de 25 ans, résidant à Villeurbanne dans le Rhône, a été interpellé par le service enquêteur mercredi matin. L’individu est soupçonné d’avoir appelé au lynchage d’un policier lors de l’acte 8 des «  gilets jaunes » à Lyon.

Les faits se sont déroulés le 5 janvier à 16h10 dans le quartier Tony Garnier. Le manifestant aurait désigné dans la foule, un policier, en vociférant « RG » et aurait ensuite incité ses camarades à lui courir après, indique la Sûreté du Rhône.

Proche du mouvement anarchiste

« Le fonctionnaire, pourchassé par la foule, a réussi à se réfugier derrière des policiers de la Bac qui le protégeaient en repoussant les assaillants dont les visages étaient dissimulés », racontent les enquêteurs.

Ces derniers ont fini par identifier le suspect grâce à la vidéo. Les faits étant filmés par l’hélicoptère de la gendarmerie ainsi que par la vidéo-protection de la ville. Le jeune homme, connu des policiers, a été arrêté à proximité d’un squat servant de logement à la mouvance anarchiste. Il a reconnu sa présence mais a nié avoir livré le policier à la vindicte populaire.