Avignon: Des «gilets jaunes» placés en garde à vue alors qu'ils venaient porter plainte

«GILETS JAUNES» Des « gilets jaunes » ont été placés en garde à vue à Avignon après être venus porter plainte…

A.M.

— 

Illustration de « gilets jaunes », ici à Paris.
Illustration de « gilets jaunes », ici à Paris. — ZAKARIA ABDELKAFI / AFP

Une plainte contre Luc Ferry. Un groupe de « gilets jaunes » s’est rendu mercredi après-midi à l’hôtel de police d' Avignon ( Vaucluse), rapporte La Provence. Ils souhaitaient déposer une plainte collective contre Luc Ferry, alors que l’ancien ministre avait appelé les policiers à faire usage de leurs armes face aux « gilets jaunes ». Les manifestants ont brandi plusieurs photos de personnes blessées lors des rassemblements.

Deux interpellations

Alors que la directrice départementale de la sécurité publique les invitait à revenir lundi, les échanges se sont envenimés avec plusieurs policiers présents dans le hall. Selon le quotidien, Abdel Zahiri, leader des « gilets jaunes » d’Avignon Nord, aurait menacé un commissaire alors qu’il est sous contrôle judiciaire pour entrave à la circulation.

Les manifestants ont finalement été repoussés à l’extérieur du bâtiment, un policier aurait également été blessé par un autre « gilet jaune ». Les deux hommes ont été interpellés devant le commissariat, et placé en garde à vue.