Loiret: Des «gilets jaunes» bloquent un entrepôt Amazon après le reportage de «Capital» sur les invendus

GASPILLAGE Les militants dénoncent la destruction de milliers d’objets neufs invendus dans les entrepôts de l’entreprise…

20 Minutes avec agence

— 

Des «gilets jaunes» (illustration).
Des «gilets jaunes» (illustration). — Allili Mourad/SIPA

Un groupe d’une vingtaine de « gilets jaunes » bloquent ce mercredi un entrepôt d’Amazon à Saran (Loiret). La police est sur place mais aucune tension n’a été signalée. Les militants et les routiers, empêchés de passer par le barrage, discutent avec animation, rapporte La République du Centre.

Le blocage a débuté la veille, en réaction à la diffusion ce dimanche d’un reportage sur les invendus de l’entreprise dans l’émission Capital. On y voit des salariés d’Amazon jeter au rebut des produits neufs qui n’ont pu être vendus. Des milliers d’objets finissent broyés dans des bennes.

Mise au rebut polémique

Le reportage a suscité de nombreuses réactions offusquées. La plateforme d’e-commerce a dû s’expliquer sur Twitter, précisant que « seulement une petite fraction des produits invendus est détruite, la grande majorité est recyclée, revendue, retournée ou donnée ».

Amazon a ajouté qu’il faisait « régulièrement des donations » aux associations caritatives. Les vendeurs qui passent par la plateforme de vente en ligne ont le choix, en cas d’invendus, entre le retour dans leurs stocks ou la destruction. Une seconde option qui est souvent la plus économique pour eux.

TVA sur les donations

En neuf mois, 293.000 produits ont ainsi été détruits dans cet entrepôt du Loiret. Certains se sont étonné que les vendeurs tiers ne préfèrent pas donner ces invendus à des associations. Or la réglementation actuelle sur la TVA « impose que les vendeurs s’acquittent de la TVA sur les donations, ce qui n’est pas économiquement viable », a ajouté Amazon.

Les manifestants étaient 80 au début du blocage. Ils reprochent également à Amazon de payer peu d’impôts en France, compte tenu du chiffre d’affaires que le géant de l’e-commerce réalise dans le pays.