Gard: Un trafic présumé de véhicules de luxe démantelé par les gendarmes

TRAFIC Treize personnes ont été interpellées, lundi matin, par les gendarmes...

Nicolas Bonzom

— 

Un véhicule de gendarmerie. Illustration.
Un véhicule de gendarmerie. Illustration. — F. Lodi

Les gendarmes du Gard ont procédé au démantèlement d’un trafic international soupçonné de véhicules haut de gamme volés.

Après une longue enquête, les militaires ont procédé lundi matin à l’interpellation par 130 gendarmes de 13 suspects, et à la saisie d’une quinzaine de véhicules de luxe.

« Maquillés » puis vendus sur Internet

Selon les services de la gendarmerie, ces véhicules auraient été dérobés à l’étranger, notamment en Allemagne. Ils étaient ensuite « maquillés physiquement et électroniquement, puis acheminés dans le Gard où ils étaient vendus, notamment via des sites Internet », poursuit la gendarmerie du Gard.

Parmi les véhicules saisis lundi matin, figurent notamment une Lamborghini Huracan d’une valeur de 180.000 euros, et plusieurs Porsche et BMW, dont la valeur est comprise entre 50 et 60.000 euros.