Nantes: Evincé d'une soirée, il met le feu dans l'immeuble

COLERE Un homme a été interpellé lundi pour avoir volontairement déclenché un incendie, ce week-end, dans un bâtiment d’habitations de l’île de Nantes…

J.U.

— 

Un véhicule des pompiers. (Illustration)
Un véhicule des pompiers. (Illustration) — LOIC VENANCE / AFP

Les flammes avaient fait des dégâts, occasionnant le relogement de plusieurs habitants et l’hospitalisation de quatre personnes, intoxiquées par des fumées. Trois jours après qu’un immeuble de l’île de Nantes a été touché par un départ de feu, un suspect a été arrêté, rapporte la police. Les enquêteurs de la cellule de lutte contre les incendies ont réussi à retrouver sa trace et l’ont interpellé dans son foyer de Vertou lundi après-midi. Ils en ont appris davantage sur les circonstances de cet incendie criminel.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le suspect participait à une soirée organisée par un locataire du 2e étage. Fortement alcoolisé, selon la police, il aurait été mis dehors après s’en être pris physiquement à des jeunes qui se trouvaient dans l’appartement. En redescendant, cet homme aurait violemment porté des coups dans la porte d’un résident du 1er étage, avant de rejoindre un local servant de débarras, situé sous l’escalier. C’est là qu’il aurait allumé l'incendie.

Le suspect n’a pas nié les faits mais a assuré ne plus se souvenir de tous les détails, arguant d'une consommation d’alcool et de médicaments. Il passera devant le tribunal en janvier 2020 pour « dégradations volontaires par moyens dangereux de biens privés ».