Valenciennes: Le bureau de «La Voix du Nord» visé par un incendie criminel ?

FAITS DIVERS L’enquête ouverte devra notamment déterminer si le quotidien régional était visé par cet incendie…

Mikaël Libert

— 

Le quotidien régional «La Voix du Nord» (illustration).
Le quotidien régional «La Voix du Nord» (illustration). — DENIS CHARLET AFP

Dimanche, en fin d’après midi, les pompiers sont intervenus pour un feu de poubelles à proximité des bureaux de La Voix du Nord, à Valenciennes. Si les dégâts sont mineurs, il reste à savoir s’il s’agit d’un hasard ou si c’est le quotidien régional qui était visé.

Le feu s’est déclaré vers 17h45, boulevard Watteau. Trois conteneurs de poubelles se trouvant à l’arrière du bureau de La Voix du Nord ont été entièrement détruits et le mur du bâtiment a été noirci par l’incendie. Selon la police, les poubelles se trouvaient à proximité d’un compteur de gaz mais n’avaient pas été déplacées volontairement à cet endroit.

La piste criminelle privilégiée

Pour autant, toujours selon la police, l’enquête ouverte s’oriente clairement vers la piste criminelle « dans le contexte actuel ». La direction du journal a affirmé son intention de déposer une plainte.

Dans le Valenciennois, La Voix du Nord avait été ciblée, dans la nuit de vendredi à samedi, par des manifestants « gilets jaunes » qui avaient bloqué la distribution de 20.000 exemplaires du journal. « On sent quelque chose de malsain qui monte, dans les attitudes vis-à-vis de nos journalistes, le comportement face à nos agences », avait déclaré en réaction Gabriel d’Harcourt, le directeur de la publication du quotidien régional.